Réflexion hautement philosophique sur le célibat !

tumblr_nig5ntvRYI1sulnzno1_500

Mercredi soir je suis allée voir « Célibataire, mode d’emploi ». Si comme moi après avoir vu la bande d’annonce vous vous attendiez à une séance d’abdos de 1H50, vous vous trompez. Alors ok, on se marre un peu. Uniquement grâce à Rebel Wilson ( ❤ ). Mais tout le film se base sur la vie d’Alice, qui ne sait pas vivre toute seule et qui doit apprendre à vivre seule. Je ne vous cache pas que j’ai été plus attristée par ce film qu’autre chose.

(Pour rappel voici le synopsis du film : Il y a toutes sortes de manières de vivre en célibataire. Il y a ceux qui s’y prennent bien, ceux qui s’y prennent mal… Et puis, il y a Alice. Robin. Lucy. Meg. Tom. David… À New York, on ne compte plus les âmes en peine à la recherche du partenaire idéal, que ce soit pour une histoire d’amour, un plan drague… ou un mélange des deux ! Entre les flirts par SMS et les aventures d’une nuit, ces réfractaires au mariage ont tous un point commun : le besoin de redécouvrir le sens du mot célibataire dans un monde où l’amour est en constante mutation. Un vent de libertinage souffle de nouveau sur la ville qui ne dort jamais ! (Source : Allociné))

Nul ne peut ignorer le vaste champ de mines que représente ma vie amoureuse. Il y a eu des articles par ci, par là, l’évoquant (et aussi 4 milliard d’e-mails et SMS et conversations Facebook et Skype et appels à ce propos avec les gens qui me supportent IRL). Alors quand je me suis retrouvée face à Alice, qui cherche à tout prix l’amour et qui met sa vie de côté pour ça, je me suis dit « Cool, un film sur ta vie (mais avec des gens plus riches et plus beaux)! » J’ai même eu les larmes aux yeux à certains moments, tellement ça m’a rappelé des moments de merde de ma propre vie. Mais comme je suis une personne qui cogite et gamberge (ce sont des synonymes, mais j’aime utiliser des mots comme ça!) je ne peux pas m’empêcher de penser au message final de ce film. Depuis mercredi soir j’ai le cerveau en ébullition.

Je me retrouve un peu dans ce film. La fille qui cherche l’amour désespérément, qui est incapable de vivre seule. Enfin… La fille qui cherchait l’amour désespérément, qui était incapable de vivre seule. En fait je suis un peu déçue du film mais satisfaite aussi. Satisfaite du message qu’il fait passer. Parce qu’après 25 ans de vie, j’arrive enfin a vivre toute seule. A vivre pour moi. A apprécier des moments rien qu’avec moi et même à me dire que « Qu’est-ce qu’on est bien quand on doit rien à personne! ». Bon, je ne suis pas encore capable d’aller au restaurant ou au cinéma seule, mais on est pas mal là. Pendant 10 ans il y a toujours eu un garçon dans les parages. Toujours. Officiel ou non. J’ai toujours eu l’esprit embrumé par quelqu’un. Je me suis toujours mise de côté pour quelqu’un. J’ai essayé de me façonner d’une certaine façon pour faire rester les garçons. Bon la bonne blague, c’est qu’évidemment ça n’a pas marché vu qu’il n’y a plus personne…. 🙂 Et depuis fin 2015 j’apprends à vivre toute seule, j’apprends à être égoïste et a penser à moi et pour moi. Je regrette même de pas avoir fait ça plus tôt !

Mais ce film m’a quand même pas mal travailler. Preuve en est : les SMS envoyés juste après à mon pote Mickaël clamant que je n’avais pas de but dans la vie et que j’avais tout mis de côté pour des mecs. Je suis une drama queen en puissance. Je ne veux pas spoiler le film pour ceux qui souhaitent le voir mais à la fin Alice réalise enfin un de ces rêves. Et ça m’a fait réfléchir. Depuis 4 mois je suis dans un état d’esprit un peu bizarre et j’aborde une toute nouvelle configuration de ma personne (oui je parle de moi comme d’un objet 2.0, tout va bien) que je ne maîtrise pas encore trop. Alors quand je suis rentrée Mercredi soir, j’ai commencé à lister mes rêves/envies. Ceux que j’ai mis de côté parce que je n’avais pas la bonne personne avec moi pour les réaliser. J’en suis venue à la conclusion que la bonne personne je l’ai sous les yeux depuis le 7 Septembre 1990. La bonne personne c’est moi. Je n’ai pas besoin d’être deux pour faire tout ce dont j’ai envie. J’ai pas besoin d’annuler tout ce que j’avais prévu de faire à deux sous prétexte que la personne n’est plus là. J’aurais dû aller en Australie avec ou sans Nicolas. J’aurais dû aller voir Kodaline en concert avec ou sans Thibaud. Et ce ne sont que deux exemples parmi tant d’autres. Le nombre de trucs que j’ai raté pour rien, concrètement, et ça énerve beaucoup la nouvelle Margaux.

Alors voilà, tout ça est très confus, très brouillon. Je ne sais pas trop où j’essaye d’en venir. Peut-être que j’ai tout simplement envie de dire au monde entier que ça y est je sais vivre toute seule comme une grande. Je sais souscrire une assurance habitation sans personne pour m’aider. Je sais m’acheter une table de salle à manger de grande personne sans l’aide de personne. Je sais faire plein de choses sans avoir besoin de l’aval de qui que ce soit et quand on réalise ça, après tout ce temps à s’effacer aux yeux de tout le monde, et bien ça fait un bien fou. Je suis ma propre personne et c’est parfait comme ça.

A toutes les Alice de ce monde (cf. le film. Faut suivre hein! 🙂 ) qui doutent de leur capacité a vivre toute seule, a se débrouiller seule pour les choses de la vie, ça prend du temps mais tout le monde y arrive.

tumblr_nu10cv22q01sulnzno1_500

Voilà, je voulais vous le dire. Cœur sur vous les chats

Publicités

6 réflexions sur “Réflexion hautement philosophique sur le célibat !

  1. Joliment dit. Je susi célibataire depusi très longtemps et je peux dire que c’est la meilleure saison de ma vie ( jsuque là) parce que j’apprends tellement sur moi et sur les autres. J’encourage les célib via mes articles de blog à ne pas s’apitoyer sur leur sort et à vivre pour elle. Le bonheur c’est maintenant qu’on soit seule ou en couple

  2. Tu m’as mis les larmes aux yeux ma gueule ..
    On croise tous un jour le chemin d’une personne qui marquera notre vie d’une façon ou d’une autre il faut toujours en garder le meilleur qui nous fera grandir!
    Ma route a croisé la tienne il y a 14 ans ❤️ Love

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :